Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 03:28

      

Enfant je me construisais mon monde, mes rêves...       

         Rêver pour rester un peu enfant,

                      Rêver pour idéaliser le monde de demain,

                        Rêver parce que c'est notre seule grande liberté.     

 

RÊVER


 

 

 

 

Scénario et réalisation :  Carlos Chapman & Estelle Pesquier
Musique (libre de droits) :  Komak
Avec la participation des familles Pesquier, Puybaraud, Trempil et Curat-Dop, ainsi que Marguerite Jorion.
Merci à Oriane Pesquier

 

 

"Je suis un être humain" a été tourné en une journée, ensuite environ 8h de montage et postproduction. C'est trop peu. Nous l'avons réalisé si rapidement pour publier la vidéo au moins 3 jours avant la fin du concours, dont nous avons découvert l'existence au début du mois de janvier...
Crédits/Remerciements

 

 

http://www.festivalnikon.fr/videos/view/id/454
FestivalNikon.fr - Je suis un être humain
www.festivalnikon.fr

 

 

 

enfant

 

 

 

 

 

"Prends la vie comme tu prends cette coupe, le sourire aux lèvres,

même si ton coeur saigne.

Ne gémis pas comme un luth et cache tes blessures !"

 

Hafiz

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by katefannay - dans les enfants
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 06:30

Pour Toi

 
Enfant de ma ville

 Enfant de la Cité

 

Enfant des rues

Enfant de nulle part

 

enfantFête des RhododendronsChateauneuf-a 095 copie 

 

 

 

Enfant d'un "MONDE" parfait

Monde
que nous avons souillé
maltraité

 

 

Monde sans foi
Monde aux lois bafouées



 

 

Pour Toi
Enfant de partout



Toi qui est né
avec le pas d'chance


La roulette russe

comme cadeau de VIE



 

 

 

 

h-20-1384180-1231777281.jpegTu es ici ou ailleurs
Tu ris tu pleures

Tu souffres
Tu joues
Tu aimes
Tu cries

 

On t'aime
On te maltraite
On te cajole
On te désole



 

 

 

 

Toi enfant au coeur pur
Au coeur gros comme
l'Univers



 

Comme cette bulle que tu créés
Chaque jour



 

 

Bulle de couleur
Bulle multicolore
Bulle d'Espoir
Bulle de bonheur
 

Bulle qui disparaît
Bulle qui renaît

Bulle qu'on assassine

 

 

 

y83e01uq.jpg



 

 

 

Toi enfant
au regard d'amour
Attrape ces ballons
ils sont pour toi



 


Le bonheur est à ta portée

Lève les yeux
Et quand ils te verront
Ils comprendront

 

 

 

Yeux si emplis d'espoir
En quête d'amour

Regarde-les et souris 

 

 

 

Enfant de ma ville7599124_m.jpg

Enfant de ma cité
Enfants venant de partout

 

Richesse
du
Monde

 

Notre Espoir à jamais
Notre eau de VIE
Notre source de bonheur

 

 

 

Sans vous, il n'y a rien


Il n'y aura plus de joie,

Plus d'AMOUR
Plus de PAIX
Plus d'ESPOIR

 


Il n'y aurait plus rien

 

 

A force ils comprendront
Nous abattrons ces murs
Ces frontières sans raison

 

 

 

Enfant de ma ville
Tu es splendide

Enfant de ma cité
Enfant à l'air triste ou canaille
Enfant aux yeux pleins d'interrogations

 

 

 

Tu es le bonheur
L'espoir de Vie
Le souffle d'une nouvelle ère

Enfant

On ne te touchera pas



 

 

 

enfant.jpg

Katelemonde

 

Repost 0
Published by katefannay - dans les enfants
commenter cet article
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 07:59



               Pour Toi      Enfant de ma ville
               Enfant de la Cité
               Enfant des rues
               Enfant de nulle part  d'un
                                    "Monde parfait"


Monde que nous avons souillé  
                         maltraité
Monde sans foi  
Monde aux lois
               bafouées



Pour Toi       Enfant de partout
Toi qui est né avec le pas
                      d'chance
Roulette russe



Tu es ici ou ailleurs
      Tu ris    tu pleures
            Tu souffres   tu joues
                  Tu aimes   
                        tu cries



On t'aime    on te maltraite
On te cajole  on te désole


Toi enfant au coeur pur
Au coeur gros comme l'Univers



                Comme cette bulle que tu créés
                                             chaque jour
                Bulle de couleur
                Bulle multicolore
                Bulle d'espoir      
                           bulle de bonheur
                Bulle qui disparaît
                Bulle qui renaît



Toi enfant au regard d'amour
Attrappe ces ballons     ils sont pour toi
Le bonheur est à ta portée



                Lève les yeux
                Et quand ils te verront  
                                    ils comprendront
                Yeux si emplis d'espoir
                En quête d'amour
                Regarde-les et souris



Enfant de ma ville    de ma cité
Enfant venant de partout
Richesse du Monde


A force ils comprendront
Nous abattrons ces murs
Ces frontières sans raison



                Enfant de ma ville
                               tu es splendide
                Je t'aime
                Enfant de ma cité à l'air
                                      triste    ou canaille
                Tu es un bonheur
                L'espoir de Vie


Enfant   on ne te touchera pas



Katelemonde




Repost 0
Published by katefannay - dans les enfants
commenter cet article
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 10:55




Oxmo Puccino  
   
L'enfant seul

      




Regarder la Vidéo
T'es comme une bougie
Qu'on a oublié d'éteindre
                              dans une chambre vide,


Tu brilles entouré de gens sombres
                              voulant te souffler

Celui qui a le moins de jouets
Le moins de chouchous

Celui qu'on fait chier
Le cœur meurtri et meurtrière
                              est ta jalousie


L'enfant seul se méfie de tout le monde,
pas par choix, mais dépit,
pense qu'en guise d'amie
                            Son ombre suffit


               Une solitude qui te suit jusque dans le sexe
               Mon texte coupe l'enfant seul en deux espèces 

               Ceux qui baisent à l'excès mais souhaiteraient se
               Fixer à une femme plutôt qu'à mille fesses

               Quand l'autre sorte écoute souvent la même
               Chanson dans le poste, et porte le deuil d'une
               Relation morte et reste l'œil humide.

La tête baissée laisse le cœur sur l'estomac,
L'estomac sur les genoux, ma tristesse n'a d'égale
Que le coup de gueule muet de l'enfant seul
Que nul ne calcule




Refrain

                    T'es l'enfant seul
                    Je sais que c'est toi
                    Viens-tu des bas-fonds
                    Ou des quartiers neufs ?
                    Bref, au fond tous la même souffrance





Mes mots s'emboîtent
les gens s'y voient comme
Dans une flaque d'eau,
ça leur renvoie un triste reflet
                              Mais est-ce ma faute ?

T'es l'enfant seul c'est pas facile,
                                      on se comprend
Peu l' savent
Que je le sache ça te surprend.


Il mate par la vitre la solitude
                                           qui le mine
Fait passer la quinine pour un sucre
Faut être lucide, il faut qu'on se libère,
                                          disent-ils


Ils n'en discutent pas, confondent
                                       la rime et l'acte
La fuite et le suicide, un pact', une promo
                                       sans tract

Pas trop de mots
nobody n'a capté le sale souhait

                   
                    L'envie de se laisser par le cou pendu,
                    Pour punir les parents qui, pour aimer
                                                                              l'enfant,
                    Ont trop attendu, car si l'amour est une course
                    L'enfant naît c'est le départ en tête, l'embêtement
                    En passe-temps en fait des parents bêtes !
                   
                    Maîtrise lancinante, sentiments en ciment sinon
                    Dans six ans on me retrouve
                                               ciseaux dans le crâne
                    Dans le sang gisant




Refrain
                    T'es l'enfant seul
                    Je sais que c'est toi
                    Viens-tu des bas-fonds
                    Ou des quartiers neufs ?
                    Bref, au fond tous la même souffrance





L'enfant seul c'est l'inconnu muet
                                       du fond de classe
Celui de qui l'on se moque,
                              rond comme Coluche,
ou le boss dans le hall, au groupe

Massif l'os dans le steak haché plantant
Chaque postulant à un poste,
Vu que les conneries de gosse des rues couvrent
Souvent un jeune qui souffre d'un
                                      gros gouffre affectif

Grandir sans père c'est dur
Même si la mère persévère
Ça sert mais pas à trouver ses repères c'est sûr !

          Perdre sa mère c'est pire !
                                          Demande à Pit j't'assure
          T'as pas saisi enlève la mer de la Côte D'Azur


                    Quand ces gosses poussent leur
                                                               souffrance aussi
                    Nous savons tous que personne ne guérit
                                                               de son enfance
                    Même un torse poilu ne peut oublier
                                                                         sa vie de
                    Gosse du divorce rossé par
                                                             son beau-père.
                   


L'enfant seul
          c'est toi,
                 eux,
                      lui, elle

Oxmo Puccino
              voix de miel




Refrain
                    T'es l'enfant seul
                    Je sais que c'est toi
                    Viens-tu des bas-fonds
                    Ou des quartiers neufs ?
                    Bref, au fond tous la même souffrance



Repost 0
Published by katefannay - dans les enfants
commenter cet article
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 16:27


L'enfant des rues tend sa main.........




L'enfant des rues
Tend sa main
Depuis la profondeur
De son vide estomac


Son regard porte la noirceur
D'une jungle cruelle
Sans Abracadabra


Les yeux d'un fauve
Il cherche sa proie


Il répète sa phrase
Avec cette moue désemparée
Devenu habit de tous les jours
Dans ses yeux noirs
On entend sa complainte

" Achète mon paquet de mouchoirs,
Ou ma mère va me crever "





Il avance,
Ses pieds nus sur le pavé
Trois petites pièces dans la poche
Et le tour est joué


Il siffle comme le serpent
Repère ses clients
Ou les arnaques en tout genre


Et quand deux grands
Lui sautent dessus
Il donne,
Le petit aux yeux noirs
Mais garde le bonbon dans sa poche
Bien caché


Le voilà devant moi,
Sa petite main bien tendue
Son œil de chien battu
Et le visage sale





Je lui donne la moitié de mon repas
Il dévore à la vitesse de la lumière


Je lui donne les feutres colorés
Venus avec moi en avion
Dans ma valise
Soigneusement rangés


Il prend
Il sourit
Il part




Au coin de la rue
Il échange les feutres contre deux paquets de mouchoirs


La misère ne se mange pas
Elle laisse un goût amer
D'envies avortées


Petit homme porte sur son dos
Le poids d'un monde cabossé




La pauvreté lui colle à la peau
Et le fric a chassé la douce innocence de l'enfant
Triste réalité
Dans un quotidien sans pain
La bouche affamée
L'école de la vie s'impose


Ce n'est plus un jeu
Mais la pêche aux centimes
Pour survivre
Payer l'injuste impôt
D'être né ici


Dans ce quelque part
Où les enfants deviennent
Les soldats de l'Inhumanité



Cummings
"la memoire de nos enfants"




"Les enfants ne possèdent pas les faiblesses
Et les vices des adultes.
Dans l'Amour et dans la haine,
Ils sont plus forts, plus proches
Et plus purs que nous."


Gote Delcev

Repost 0
Published by katefannay - dans les enfants
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de katelemonde
  • Le blog de katelemonde
  • : Parler de sujets de société, de l'intolérance, des atteintes aux droits de l'Homme, de la liberté, des enfants, de la souffrance, de la Vie tout simplement, mais également de poésie, d'écrits personnels, de musique, de théâtre, de créations en tout genre, etc...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

"Kate le monde" est un blog destiné à parler de sujets de société qui me tiennent à coeur,  mais également parler de poésie, de musique, de théâtre, de créations en tout genre, etc....
J'y mettrai également de mes textes et poésies en toute modestie, et des photos prises au fil de mes balades...des coups de coeur et des coups d'essai !.......à suivre....

Recherche

Toutleloiret

Ma musique


Découvrez Jeff Buckley!