Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 00:33

Bonjour,
vous avez rejoint la messagerie vocale
d'aide psychiatrique.




* Si vous êtes un obsessif-compulsif, appuyez sur le 1 sans arrêt.

* Si vous êtes dépendant affectif, demandez à quelqu'un d'appuyer sur le 2 pour vous.

* Si vous souffrez d'un désordre de personnalité multiple, appuyez sur les 3, 4, 5 et 6.

* Si vous êtes paranoïaque, restez en ligne, nos agents tracent votre appel.

* Si vous êtes schizophrène, écoutez attentivement et une voix vous dira sur quel numéro appuyer.

* Si vous êtes dépressif, le numéro sur lequel vous appuierez est sans importance, personne ne répondra.

* Si vous êtes un compulsif à répétition, raccrochez et recomposez.

* Si vous êtes un aggressif-passif, mettez-nous en attente.

* Si vous êtes antisocial, arrachez le téléphone du mur.

* Si vous avez des difficultés d'attention, ne vous occupez pas des       instructions.



 Si vous vous appelez KATE, faîtes pas chier !!!


Repost 0
Published by katefannay - dans société
commenter cet article
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 17:57



Pour vous,

les femmes qui travaillez,

parce que vous avez besoin d'un salaire,

mais souvent on ne vous propose qu'un travail

à temps partiel !!!


 


Je ne vous oublie pas, et nous devons agir pour un plein emploi
lorsqu'il est voulu et indispensable !

 
Actuellement, nous parlons beaucoup du pouvoir d'achat des français, de l'augmentation du chômage, mais je voulais ouvrir un post sur le travail des femmes et de celles qui n'ont pas le choix de travailler à temps plein !


Alors, elles sont obligées d'accepter des contrats précaires et des temps partiels qui ne permettent pas de vivre décemment, surtout que beaucoup d'entre elles sont seules avec un ou plusieurs enfants !


Vous les voyez souvent quand vous faîtes vos courses, à la caisse, dans les magasins, des contrats de 20 h, de 28 h etc..


Alors oui, la pauvreté existe en France....
et celà me donne la nausée
 alors que les riches
deviennent de plus en plus riches !

 

 

 

DISCRIMINATIONS  CONTRE  LES  FEMMES

 

Le temps partiel



Françoise BATTAGLIOLA, sociologue au CNRS, Laboratoire culture et sociétés urbaines,


Arrêtons-nous un peu sur le temps partiel.

 

Plus de 30 % des femmes travaillent à temps partiel pour 5 % des hommes. On voit que le pourcentage stagne parmi la population masculine, alors que cela s'envole pour les femmes. Un consensus s'est établi depuis longtemps sur l'idée que le travail à temps partiel va permettre aux femmes de concilier vie professionnelle et vie familiale, donc d'organiser leur temps et de consacrer du temps à la famille.


Or, non seulement le travail à temps partiel ne change pas selon les tranches d'âge, les plus jeunes travaillent autant à temps partiel que les femmes qui sont en âge d'avoir des enfants et de s'occuper de leur famille, mais en plus quand on interroge les femmes, on constate qu'un tiers des femmes disent qu'elles souhaiteraient travailler davantage. Et encore, je pense que cette estimation est un peu basse.


 Le temps partiel s'apparente fortement en fait au sous-emploi. En plus, il est vraiment construit comme une forme de travail féminin. Il se situe essentiellement dans le secteur très féminisé du tertiaire. Cinq emplois à temps partiel sur six se situent dans le tertiaire, principalement dans le commerce, les grandes surfaces, l'hôtellerie, restauration, les services domestiques, donc des emplois massivement féminins.


 Les études qui ont été menées sur le fonctionnement des grandes surfaces montrent qu'en fait, le recours au temps partiel par les employeurs entre dans des méthodes de gestion de la main d'oeuvre qui s'appuient sur une disponibilité importante des employées, et qui utilisent les heures supplémentaires pour ajuster les horaires de travail à la demande de la clientèle, aux moments d'affluence.


 On aboutit exactement à l'inverse de ce que l'on pense habituellement, c'est-à-dire des horaires hachés, variables, qui n'arrangent absolument pas évidemment la vie quotidienne, notamment des mères de famille.


En outre, il faut souligner ce que l'on oublie souvent que travail à temps partiel veut dire salaire divisé. C'est un des facteurs qui permet de comprendre qu'on retrouve dans la population des travailleurs pauvres, c'est-à-dire des gens qui tout en travaillant gagnent un salaire très faible massivement des femmes.

 

 Les femmes ont toujours travaillé, à la maison, à la ferme, à la boutique, et surtout à conquérir leur accès au monde du travail.

En France, cet accès s'est accéléré et, de 49 % en 1970, le taux d'activité féminine est passé à 61 % en 1998. Plus de 2,5 millions d'emplois féminins gagnés, alors qu'il y a un million d'emplois masculins perdus.

Et en dix ans, la progression des femmes dans les postes de cadre est passée de 27 % à 34 %. On y trouve 13 % d'ingénieurs, 54 % de professeurs.


Le chômage féminin a environ un taux de 14 % contre 10 % chez les hommes.

 

Pourquoi ces inégalités sociales ?
Peut-on trouver les réponses dans l'histoire des femmes au travail ou bien est-ce une fatalité ?


- Henri CAZABAN, médiateur scientifique à la Cité de sciences et de l'industrie.

 

 




http://www.cite-sciences.fr/francais/web_cite/informer/tec_met/travail/femmes.htm

http://www.conseil-economique-et-social.fr/rapport/doclon/08261005.pdf
Repost 0
Published by katefannay - dans société
commenter cet article
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 22:33



Toute gosse, je lisais beaucoup, c'était mon monde,
je me refaisais ma famille,
je m'inventais des frères, des soeurs....


Et puis un jour, j'ai lu un conte "la petite marchande d'allumettes"
et soudain, j'ai compris que ce monde n'était pas ce qu'il semblait être...
des enfants pouvaient mourir de froid,
de faim, de la pauvreté...


Alors, je n'ai plus vu le monde de la même façon !


Il y avait déjà les mômes atteints de lourds handicaps physiques,
mentaux, ou les deux, et il y avait maintenant des enfants qui mouraient,
qu'on laissait mourir parcequ'ils n'avaient rien, ou pas assez !!!

Cette petite marchande d'allumettes vivait au début du 20ème siècle,
et depuis, peu de choses ont changé...
dans notre pays, ils ne meurent peut-être plus,
mais la pauvreté est toujours présente......


Oh, vous pouvez les chercher, les pauvres,
ils ne le crient pas, ils le cachent, ils se taisent....
mais ils sont là, à côté de chez nous,


et personne est à l'abri de le devenir,
tout peut basculer rapidement !!!


Alors, ne les oublions pas, ne laissons pas faire,
j'ai HONTE que notre pays, nos gouvernants
ne prennent pas le problème à bras le corps !


Alors, comme je peux, j'essaie de soulager quelques souffrances,
si peu.....mais je ne peux rester sans rien faire, passer et ignorer...

rien de pire que le mépris et l'indifférence !

Je voudrais tant...





Katelemonde

Repost 0
Published by katefannay - dans société
commenter cet article
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 13:00


            Dur d'entendre,
                    Dur de s'dire ce sont des potes
et pourtant

            Alors dur de se retenir






            Dur d'entendre
                  Dur de se retenir
                        Dur de se dire

Toujours et toujours
Encore et encore




Et pourtant
Est-ce si difficile d'aimer
                                 tout simplement
Essayer de comprendre

Alors...POURQUOI !




            Matraquage
                  Manipulation de la
                                              pensée
                        Mise à l'envers des esprits




                        Folie destructrice
                  Folie ordinaire pas
                                              ordinaire
           Folie qui fait mal




Jamais se taire
Surtout pas
Parler...DIRE
Ne pas laisser faire

OSER
Dire et redire


Dur, trop dur à entendre
Dur, trop dur....




            Que faire...              ZUT
            Je ne peux accepter
            Ces quotidiens trop
                                       fréquents
 
            Ces quotidiens si pesants




L'Horreur de cette pensée
Inepties énormes
Ils y croient
Incroyable
Insupportable

 
                          MAL   MAL  
                          Si ils savaient....




Et pourtant

Ils n'étaient pas
                      ainsi


            La PEUR      les prend
            La PEUR      au bide
            La PEUR      cette sale bête

Qui fait des ravages
Qui ôte tout discernement
Qui enlève toute sagesse

            La PEUR
                 D'être envahis


            La PEUR  
                 Tout simplement



La nausée
Envie de vomir





Katelemonde



Repost 0
Published by katefannay - dans société
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 08:01


            L’Assassin
                        assassiné    de Julien Clerc
                                                                        et Jean-Loup Dabadie






C’était un jour à la maison

Je voulais faire une chanson

D’amour peut-être


A côté de la fenêtre,

Quelqu’un que j’aime et qui m’aimait

Lisait un livre de Giono

Et moi penché sur mon piano

Comme sur un établi magique

J’essayais d’ajuster les mots

A ma musique...



Le matin même, à la Santé

Un homme... un homme avait été

Exécuté... Et nous étions si tranquilles

Là, au cœur battant de la ville



C’était une fin d’après-midi

A l’heure où les ombres fidèles

Sortant peu à peu de chez elles

Composent doucement la nuit

Comme aujourd’hui...



Ils sont venus à pas de loup

Ils lui ont dit d’un ton doux

C’est le jour... C’est l’heure

Ils les a regardés sans couleur

II était à moitié nu



Voulez-vous écrire une lettre

II a dit oui... il n’a pas pu

II a pris une cigarette...



Sur mon travail tombait le soir

Mais les mots restaient dans le noir

Qu’on me pardonne

Mais on ne peut certains jours

Ecrire des chansons d’amour


Alors j’ai fermé mon piano

Paroles et musique de personne

Et j’ai pensé à ce salaud

Au sang lavé sur le pavé

Par ses bourreaux



Je ne suis président de rien

Moi je ne suis qu’un musicien

Je le sais bien...



Et je ne prends pas de pose

Pour dire seulement cette chose

Messieurs les assassins commencent

Oui, mais la Société recommence



Le sang d’un condamné à mort

C’est du sang d’homme, c’en est encore

C’en est encore…



Chacun son tour, ça n’est pas drôle

On lui donne deux trois paroles

Et un peu... d’alcool...



On lui parle, on l’attache, on le cache

Dans la cour un grand dais noir

Protège sa mort des regards



Et puis ensuite... ça va très vite

Le temps que l’on vous décapite



Si je demande qu’on me permette

A la place d’une chanson

D’amour peut-être

De vous chanter un silence

C’est que ce souvenir me hante

Lorsque le couteau est tombé

Le crime a changé de côté



Ci-gît ce soir dans ma mémoire

Un assassin assassiné

Assassiné... Assassiné…



Julien Clerc,

paroles Jean-Loup Dabadie.

 

 

 L’assassin assassiné, J. Clerc, J L Dabadie publiée en 1978, époque où la peine de mort existait encore en France (abolie en 1981 par Badinter/Mitterrand).

Badinter a dit à Julien Clerc que sa chanson avait compté beaucoup plus dans le débat contre la peine de mort que tous les autres débats parlementaires.

Repost 0
Published by katefannay - dans société
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 07:26



          Nous pouvons sauver
                              Troy DAVIS 

                                               de la mort

 


Pour sauver Troy DAVIS de la mort,
vous pouvez aller sur ce site,
Cliquez ....

Merci pour lui et sa famille !!!




SIGNEZ notre Appel urgent en ligne adressé au Comité des Grâces de Georgie aux Etats-Unis Comité des Grâces de Georgie, qui seul peut aujourd’hui décider de stopper l’exécution.
Plus de 100 000 personnes et de très nombreuses personnalités dans le monde ont déjà signé la pétition, m ais il est fondamental qu’aujourd’hui le Comité des Grâces mesure que la mobilisation s’accroit et ne s’arrêtera pas jusqu’au Jour J.

Chaque voix compte !
Que vous ayez déjà signé ou non, merci de faire suivre cet appel le plus largement possible à vos amis et collègues pour qu'ils le signent à leur tour.



La décision prise mercredi dernier par le procureur général de Géorgie de fixer au 23 septembre l'exécution de Troy Davis est un nouvel exemple flagrant de l'injustice qui s'abat sur Troy Davis depuis 19 ans.


Vous pouvez aussi lui témoigner votre soutien via un Livre d'Or spécial
:
http://soutenonstroydavis.amnesty.fr/

 
L'équipe de coordination Abolition de la Peine de mort http://www.amnesty.fr/peine_de_mort





Troy Davis a été condamné à mort en 1991 pour le meurtre du policier Mark McPhails, 27 ans, tué alors qu'il tentait de s'interposer dans une rixe sur le parking d'un fast-food dans l'état de Géorgie.

Sept témoins à charge ont modifié leur déposition.
Agé de 20 ans au moment des faits, Troy Davis, a reconnu qu'il était présent le soir du drame mais nie toute implication dans le meurtre.
L'arme du crime est restée introuvable, mais sur la foi de neuf témoignages, Troy Davis a été incarcéré, inculpé et condamné à mort en août 1991.

Dans les années qui ont suivi, les témoins ont commencé pourtant à se raviser. Aujourd'hui, sept d'entre eux ont modifié leur déposition, plusieurs affirmant que Davis n'était pas le meurtrier et qu'ils avaient menti sous la pression de la police.
Mais aucun juge n'a entendu ces nouveaux éléments, puisque la procédure juridique est achevée et qu'une loi de 1996 impose à la justice fédérale de se contenter de vérifier que les droits de la défense ont été respectés pendant le procès.



Soutiens multiples

Un comité de soutien, qui anime depuis des années un
site internet, ainsi que plusieurs associations comme Amnesty International, ont appelé à écrire au comité. Ces derniers jours, les médias américains, d'ordinaire discrets sur les exécutions, ont multiplié les reportages sur l'affaire.

Le Conseil de l'Europe a appelé les Etats-Unis de ne pas exécuter Troy Davis afin d'éviter "une tragique erreur judiciaire" et l'archevêque et prix Nobel de la paix Desmond Tutu a écrit au comité qu'il était "choquant qu'en plus de 12 ans d'appels, aucun tribunal n'ait accepté de tenir une audience sur les pressions de la police".

William Sessions, ancien directeur du FBI et partisan de la peine de mort, a lui aussi estimé la semaine dernière dans une tribune d'un journal d'Atlanta (Géorgie) qu'il serait "intolérable d'exécuter un innocent". (article du 13 juillet 2007)



Troy Davis et sa mère



Site intéressant à lire, qui en dit long ....
http://troyanthonydavis.blogspot.com/

Repost 0
Published by katefannay - dans société
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 19:50


                   Dépendances insidieuses
                                 Dépendances infernales
                                            Qui font si mal





Médocs à fortes doses
     Alcools
           Drogues      multiples
                Dépendances          infernales
                     Servies sur un
                                            plateau




Triste              
            
de ne pouvoir rien faire
Triste               
            
d' entendre votre douleur

Et ne pouvoir l'atténuer

 


Triste
            de cette foutue dépendance
Triste
             de vous voir y sombrer

Et ne pouvoir rien faire

 


Triste
            de m'apercevoir
Qu'on en parle comme d'une banalité
On condamne
On montre du doigt
Mais comprendre



 Souffrance intolérable

 


Triste

            car ce n'est pas la solution
Triste
            de vous laisser
Vous y engluer

 


Médocs à fortes doses
     Alcool
          Drogues multiples
               Dépendances infernales




Triste et révoltée

Pas contre vous
Pas contre moi


Révoltée
Révoltée 
   
         
           Contre cet engrenage

 


Ne pas fumer
     Ne pas boire
          Ne pas faire d'over doses
               Ne pas s'piquer

Ne pas sniffer
Ne pas avaler trop de médocs

 

                                      
                                        Triste de cette hypocrisie
                                        Et révoltée
                                        Le malheur frappe si souvent



Facile d'y tomber
Facile de dériver 
                     et la dépendance arrive


Insidieusement
Perfide

 

                                    
                                      Alors pas de culpabilité
                                      S'en sortir
                                      Vous
                                      Nous ne méritons pas
                                      De nous détruire

 

Nous devons y arriver
Et je ne serai plus triste



Katelemonde


Repost 0
Published by katefannay - dans société
commenter cet article
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 21:43


Enfin la solution tant attendue
Mûrement réfléchie par des Enarques


Vive la hausse du baril !




 Christine Lagarde pédale...

 



La petite phrase de Christine Lagarde sélectionnée par le jury du Press club humour et politique est sans doute celle qui a fait le plus de bruit ces derniers mois. Alors que la crise du pouvoir d'achat faisait rage en novembre et qu'elle se doublait d'une flambée du prix du pétrole, la ministre de l'Economie conseillait aux Français de faire du vélo. On ne sait pas encore si cette intervention a contribué au succès du Velib' à Paris...

 





 Alors aussitôt je me suis remise au vélocipède, mais je fais très attention qu'on ne me le vole pas, parceque je les connais, il n'y aura pas assez de vélos pour tout le monde
,

Comme reconversion, je ferai peut être pédaleuse de pousse pousse ou quelque chose dans le genre....un métier d'avenir assurément, enfin........et pas de nombreuses années d'études sur les bancs de la fac !




 Toutes et tous en avant





Alors, voilà, je me lance dans le commerce des vélos,

Voici quelques modèles disponibles



 






J'ai tellement fait de vélo,
Que je suis EXTREMEMENT FATIGUEE.....

Alors petite halte !!!
Vous me comprenez ...







En chemin, je me suis fait des potes,
Un peu fêlés, aussi, mais super COOL !!!






Comme je n'étais plus seule,
Nous avons pédalé et pédalé,...et toujours pédalé
Jusqu'à AMSTERDAM,


Alors là, on se sent moins seuls,
Les doux dingues !!!
Sont nombreux !!!






Au retour j'ai trouvé de nouveaux amis,
Mais le soleil n'a pas toujours été là,
Il faut bien découvrir toutes les joies du vélo ...






Alors, là,
SURPRISE ...


On a même doublé un véhicule qui n'avait plus d'essence
Et voilà la solution de ce demeuré ...


Nous avons tout de suite libéré le cheval
Nous étions au moins 500...oui, je vous assure !


Plus on pédale,
Plus on trouve de nouveaux adeptes !







JE DIS


VIVE LE VELO,
LA BICYCLETTE,
LA PETITE REINE,

LE TRICYCLE,
 LE TANDEM,
LE VELOCIPEDE,


aidez-moi, je n'sais plus



( à suivre )


Katelemonde
Repost 0
Published by katefannay - dans société
commenter cet article
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 00:12


Partir à l'aventure
Un soir, juste avant la nuit
A la découverte du je n'sais quoi

Prendre un escalier
Descendre les marches
Et observer
N'importe quoi
Tout

De vieilles feuilles
Une herbe verte
vivante




J'aime découvrir des poubelles
Des fûts ou canettes
Déchets de la vie
Laissés là par hasard

Un vieux vélo
Attaché car précieux
Amalgame d'objets
Ballets extraordinaires
De la vie










Vos droits s'en vont !
Alors prenez la plume
Et chargez-là, chargez-là d'encre.
Assis, tout armés
Sans hésiter
Faîtes feu de votre plume

L.W.W.CITASHE
Afrique du Sud

Repost 0
Published by katefannay - dans société
commenter cet article
3 août 2008 7 03 /08 /août /2008 16:36


Quand je désespère, je me souviens que dans l'Histoire,
la voix de la Vérité et de l'Amour finit toujours par triompher,
que même si pendant un temps,
les tyrans et assassins semblent invincibles,
à la fin ils tombent.
Pense toujours à cela.


Gandhi

Repost 0
Published by katefannay - dans société
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de katelemonde
  • Le blog de katelemonde
  • : Parler de sujets de société, de l'intolérance, des atteintes aux droits de l'Homme, de la liberté, des enfants, de la souffrance, de la Vie tout simplement, mais également de poésie, d'écrits personnels, de musique, de théâtre, de créations en tout genre, etc...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

"Kate le monde" est un blog destiné à parler de sujets de société qui me tiennent à coeur,  mais également parler de poésie, de musique, de théâtre, de créations en tout genre, etc....
J'y mettrai également de mes textes et poésies en toute modestie, et des photos prises au fil de mes balades...des coups de coeur et des coups d'essai !.......à suivre....

Recherche

Toutleloiret

Ma musique


Découvrez Jeff Buckley!