Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 08:01

 

 

 

Celà pourrait être une histoire merveilleuse

où l'amour règnerait sur le monde, l'écoute, la compréhension...

 

 

L'histoire d'une petite fille, devenue jeune fille,

puis jeune femme et maman...

et puis...

la différence

 

 

 

 

   00-1264760769

 

 

 

Cette différence qui fait peur,

que l'on condamne, la même histoire, toujours aussi triste...

celle du mouton noir qui sort du troupeau et qui dérange....

et tous les autres le mettent à l'écart,

le calomnient, l'injurient...

 

et pourtant,

 

que de gens critiquent cette façon de se laisser manipuler,

et dans les faits...

 

le jugement,

toujours et toujours...

 

la condamnation...

 

 

 

 

 

h-20-1301690-1225324997 Coupable...

toujours coupable,

ne jamais se remettre en question...

 

 

 

 

Alors...

 

DUR   d'entendre

DUR    de se retenir

DUR    de ne pas hurler

 

DUR     

de ne pas pleurer

 

 

 

Et puis si

se laisser aller car cette incompréhension

cette intolérance

ne finiront jamais

 

Ainsi va l'humain...

 

il juge, condamne, et se détourne...

 

 

 

Dur de se dire

Toujours et toujours

Encore et encore

Quand celà cessera-t-il ?

 

 

Tant d'inepties,

tant de calomnies

Tant de jugements

et de haines

 

Tant de tant de tout

           Ce trop plein insoutenable

 

Ce grand n'importe quoi

Engendré

par je ne sais

                      quelle peur

 

 

 

 

h-20-1913259-1264762079

 

 

 

Matraquage

Manipulation de la pensée

Mise à l'envers des esprits

 

 

Folie destructrice

Folie ordinaire pas

                           ordinaire

Folie qui fait mal

Folie qui dénonce

Folie qui tue

 

 

Ne jamais se taire

 

Parler...DIRE

Ne pas laisser faire

 

 

OSER,

CRIER...

 

 

Dénoncer

Sans arrêt

 

Ne plus laisser ces déchaînements maladifs

Ces peurs irraisonnées

 

ASSEZ,

vous dis-je

 

Ne voyez-vous pas le mal engendré

 

 

 

DUR,

trop dur à entendre

 

DUR, trop dur....

Insupportable

 

Marre de ces dérives destructrices

Marre de ces confusions

Marre de cette bêtise

 

La bête humaine à nouveau

mise à flot

 

Que faire...

 

 

OSER et DIRE

 

     

h-20-1286127-1223757658

 

 

 

PARLER,

 

SOURIRE et DIRE

 

 

Toujours OSER

  Ne plus se laisser faire

 

 

REFUSER

ce grand n'importe quoi

 

 

 

 

 

 

Non acceptation

 

HORREUR de ces pensées

Inepties énormes

Auxquelles ils croient

 

 

 

Et pourtant

Si nombreux

Aveuglés

Manipulés sans s'en rendre compte

 

 

Même des potes

Devenus traîtres à leur idéal

A leurs pensées annihilées

 

 

LA PEUR

La PEUR les prend

La PEUR au bide

 

La PEUR

D'être envahis

 

La PEUR

de la DIFFERENCE

 

 

ASSEZ  !

OSER

 

et continuer

DIRE, toujours

 

 

 

Tolerance ca Journee inter pour l%27elimin (21 mars) Reut

 

   

Terre de paix

Terre de tolérance

Terre d'Amour

 

  

Terre à l'envers

Terre de guerre

Terre de misère

Terre de galère

 

 

Terre non amour

Terre sans rien

 

Terre de décombres

 

 

Terre d'indifférence

Terre de désespoir

 

Terre de malheurs

Engendrés par les hommes

 

 

 

h-20-1826882-1260099843

 

 

Incroyable

Insupportable

 

NON à cette nausée

  

Un jour certain

oUI  un jour

 

 

Si vous saviez

Ce qu'il peut y avoir de merveilleux...

 

 

 

Katefannay

Repost 0
Published by katefannay - dans textes personnels
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 07:12

 

  Envie, envie de vous raconter l’histoire

                 de cette petite môme,

                                                 Sarah…

 

 

 

Non, je vous arrête,

 

 

Sarah n’est pas juive, elle aurait pu, mais son étoile l’a fait naître ailleurs ! Sarah a choisi de naître à une époque plus sereine, après ce chaos gigantesque…

 

 

Sarah est arrivée sans ce monde, pendant ce terrible hiver, si froid que la Loire était embâclée, et un homme commençait à se faire entendre avec d’autres pour lutter contre la pauvreté qui sévissait et faisait des ravages !

 

 

Sarah le savait déjà, elle ferait partie de ces combats, c’était ainsi….ne pas laisser faire jamais !

 

 

Mais cette gosse avait déjà bien choisi sa famille….

 

 

Une mère qui quelques mois après son mariage, et enceinte de quelques mois, était repartie chez sa maman, elle ne supportait ni son gros ventre, ni l’homme qu’elle avait choisi…alors ciao bella ! Et elle ne retournerait jamais avec lui, le destin lui réservait d’autres surprises . Elle rêvait d’un petit bébé, et pas de bol,

 

 

Sarah était le plus gros de la clinique…

 

 

ça commençait bien ! ! !

 

 

 

 

Et puis, le pas d’ chance, la mère de Sarah commença à vivre son calvaire …. ……maladie (staphylocoque…mais doré, c’est beaucoup plus beau, attrapé dans la maternité !) puis tout s’enchaîna……pour finir au bout d’1 an par une tumeur au cerveau qui la faisait hurler, tellement elle souffrait…..et un jour,

 

 

PARIS

 

 

…la capitale pour 5 trépanations, des trous que l’on vous fait dans la tête pour atteindre le mal et l’extirper……

 

 

REUSSI

 

 

……mais séquelles, normal ! handicap à vie, hémiplégie et début de la non acceptation ! ! !

 

Alors Sarah commença à vivre au milieu des hurlements de sa mère, des crises d'épilepsie, des craintes de la grand’mère, du manque de bras de sa maman, d’un amour différent…..oui

 

 

 

 

DIFFERENCE

        ce qui allait marquer la vie Sarah

                            et être le fil de sa petite vie !

 

 

 

 

 

 

 

 Et le père de Sarah

 

 

…….interdit de la voir ! ! ! On l’accusait de tous les maux alors que c’était un homme de 28 ans qui avait vécu l’enfer, la légion étrangère Dien Bien Phu, les cadavres, les bombes, les marais, la pluie, l’horreur……

 

 

 

Et voilà…

 

 

- A 2 ans Sarah commence à connaître les hôpitaux psychiatriques et les malades, les schizo, les parano, les maniaco, les dépressifs, les suididés vivants, les morts vivants, les mômes hadicapés à vie se balançant sans cesse, des intellos ayant pété les plombs, tout un monde extraordinaire ……dont sa mère allait faire partie ! ! !

 

 

 

 

- A 2/3 ans, Sarah découvre aussi les handicaps physiques, elle s’en souvient ! Un NOEL pas ordinaire, le NOEL des cannes, le NOEL des fauteuils, des brancards…

 

 

Elle se souvient des bisous qu’on lui faisait, étant une des rares mômes à courir au milieu des cannes, des béquilles, plus grandes qu’elle ! Des adultes en quête et soif d’Amour !

 

 

 

Sarah se souvient d’un petit homme dans un landau, il avait la maladie de verre, il y avait aussi cette jeune fille avec une tête énorme et des yeux si malheureux, atteinte d’une hydrocéphalie, fatale à cette époque, il y avait des personnes allongées, ne pouvant faire le moindre geste que lui sourire… il y avait, tant et tant.....

 

Une cour des miracles du 20 ème siècle dans un lieu qu’on appelait le " Campo Santo "

 

 

 

 

Sarah s’en souviendra toujours !

 

mais elle les aimait déjà ces enfants, ces jeunes adultes, ces vieux si différents !

 

 

C’est ainsi que Sarah progressivement fit son entrée dans une vie, une société emplie de souffrances, où le regard des autres porté sur ces gens allait prendre un importance ! Elle se rendit vite compte que cela dérangeait les gens dits " ordinaires "…ils se retournaient, avançaient, parlaient, se retournaient à nouveau, et vomissaient leurs mots...

 

 

Sarah avait envie de CRIER, d’HURLER, elle ne comprenait pas !

 

 

 

 

Les enfants ne portent pas de tels jugements, ils posent des questions, mais c’est tout, ils acceptent les différences, je vous assure ! ! !

 

 

 

 

Un jour, Sarah, eut la permission de voir son père

 

 

 

il venait la chercher le dimanche, seulement quelques heures, 1 à 2 fois par mois ! ! ! Elles en avaient décidé ainsi !

 

 

 

Et devinez ?

 

 

le papa de Sarah était malade, et devenu handicapé aussi !

 

 

Artérite quand tu nous tiens, la gangrène arrive au galop ! Elle vit arriver un papa avec des béquilles, et un pied amputé, puis au fil des années, les amputations se faisaient plus nombreuses, et les jambes plus courtes !

 

 

Sarah ne comprenait pas trop, mais rien ne la surprenait : une mère et un père tous deux invalides et malheureux !

 

 

 

 

Sarah se fabriqua son monde de rêves, une vie avec des amis, des enfants, un grand frère qu’elle aurait aimé avoir, ou une sœur !

 

 

Elle partait à la conquête du monde, livrait ses combats contre les injustices et rêvait d’un monde d’AMOUR, un monde fait pour les enfants ! un monde de TOLERANCE

 

 

 

 

Parce que Sarah, dans la famille de sa maman, fût toujours celle qui symbolisait la différence…responsable de son handicap, c’est ce qu’on lui disait, donc du divorce de ses pauvres parents, responsable de rappeler le père ou mari non aimé avec ses qualités devenant des défauts…….et elle était beaucoup trop grande, toujours

 

 

TROP, TROP, toujours TROP……………comme ton père Sarah !

 

 

 

 

 

La suite de l’histoire de Sarah, je vous la livrerai sans doute avec son accord, mais sachez que OUI, malgré tout cela, ou grâce à tout ce qu’a vécu cette petite môme, elle a appris à AIMER la VIE par-dessus tout, à comprendre, ou d’abord essayer de comprendre, puis accepter les différences de toutes sortes, et apprendre la TOLERANCE et essayer de la mettre en pratique !

 

 

 

 

 

…..elle a connu un monde dur, fait de souffrances et d’Amour, et toutes ces personnes rencontrées en hôpital psychiatrique, en hôpital, en clinique, dans le milieu handicapé mental, handicapé physique, lui ont apporté énormément et Sarah elle leur dédie ce témoignage, comme à toutes ces personnes, adultes, enfants, victimes au quotidien du racisme, des a priori, de l’ignorance, de l’injustice !

 

 

 

 

 

 

Il y a Sarah, mais aussi, Marie, Fatima, Chaïma, Louis, Mehdi, Enzo, Jorge,Mirabelle, Aïcha, Peter, Boris, ……tous ces enfants du Monde !

 

 

 

 

 

 

Katefannay….Katelemonde

 

Repost 0
Published by katefannay - dans textes personnels
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 21:21


VIVRE
     et ne pas me laisser submerger

                    Ne pas sombrer






Et voilà.......j'ai peur !!!

 

Toujours cette possibilité de ne pas faire,
De me laisser prendre par ce mauvais génie
Qui se glisse insidieusement en moi,
Et m'enveloppe progressivement,



Ah quelle saleté, je voudrais tant,
                Etre comme            j'sais pas,
                          Quand j'étais pas        j'sais plus....



Quand j'étais moi
Mais sans souffrances 


                VIVRE     et ne pas me laisser
                                                    submerger

 


Mon fil est toujours à la limite,
Je m'y accroche,
La peur du vide,
et pourtant !!!

 


Je suis fatiguée
MAIS
j'vais continuer   
                        
tenir   toujours



La danseuse d'espoir

                Tient à ses étoiles


 

Elle veut s'en approcher
Un jour elle est devenue funambule
Sans savoir pourquoi


Et elle titube
Joue comme une gosse
Avec son diabolo

Le yoyo   sans arrêt
Apprendre

 

                  MAIS          c'est sa vie qui est sur le fil
                                           Elle le sait, alors elle répète 
                                                            
Sans arrêt


Toujours
et encore

 

"Borderline""
Un mot si beau
D'ailleurs elle veut écrire
Et mettre ses mots sur son fil


La danseuse funambule
Joueuse de mots
Rêveuse d'étoiles
Ne lâchera pas son fil

 

il est sa vie
       son jeu
             sa source
                   ses larmes

et ses rires


 

Katelemonde


Repost 0
Published by katefannay - dans textes personnels
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 20:51


Dur d'entendre
           Dur de se retenir

Dur ..........

Alors s'élever



 

Toujours et toujours
Encore et encore



DIRE     CRIER     HURLER

                 et  RECOMMENCER

SANS  CESSE



Matraquage
Manipulation de la pensée
Mettre à l'envers des esprits


Folie
destructrice
Folie ordinaire pas ordinaire
Folie qui fait mal


Jamais se taire


Surtout pas
           Parler...DIRE

                   Ne pas laisser faire

Dur, trop dur

                à entendre


                          Dur, trop dur....



Que faire

Accepter

Ne pas accepter
Ces quotidiens trop fréquents



Continuer à s'élever CONTRE



Se faire entendre


NE  PAS  ACCEPTER  .....JAMAIS



L'Horreur
de cette pensée
Inepties énormes
Auxquelles ils croient
Incroyable
Insupportable



Et pourtant
Certains sont des potes


Ils n'étaient pas ainsi

             La PEUR les prend
                       La PEUR au bide
                                D'être envahis


La nausée
Envie de vomir



Katefannay....Katelemonde

Repost 0
Published by katefannay - dans textes personnels
commenter cet article
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 00:45


Je vais vous raconter quelques jours en 
  clinique psy.... d'un séjour,
on va dire ordinaire ...





Une volonté d'y entrer pour être soignée et enfin aller mieux après des mois de souffrance, de descente vertigineuse et de surdoses médicamenteuses avec urgences et réanimation au bout ...



Arreter ce processus de destruction !


Noël, Jour de l'An et my birthday là-bas et 4 mois en tout ...

Une journée au bout d'une quinzaine de jours...arrêt de certains médicaments,
fenêtre thérapeutique...sevrage ....




Un matin comme d'autres :

Réveil à 4 heures 40....
Cauchemars comme tous les matin en pleurs...angoisses...MAL...plus que Mal...

Me lever....en sursaut pour faire cesser cette douleur et descendre...ne pas rester seule, voir un visage amical réconfortant ! Et puis non, ne rien dire, passer inaperçu...attendre !

Aujourd'hui, pas de scarifications, ni de brûlures de cigarettes sur le bras !



 


Me fondre, disparaître ...


Je me sens dans un état d'isolement total; je ressens de plus en plus l'incompréhension, l'intolérance des autres vis à vis d'une maladie ou d'une pathologie différente !


Même ici, la bêtise !


Envie de disparaître, je ne me sens bien nulle part, mal être permanent qui s'accroît de jour en jour, alors je ne comprends plus !


POURQUOI ?

Est-ce une volonté de stopper tout afin de voir où j'en suis, mais extrêmement dur à vivre, et l'envie de ne plus souffrir, ce qui peut amener à n'importe quel acte !

Je me sens encore le mouton noir, celle qui ne veut pas suivre le mouvement,


Celà s'arrêtera-t-il un jour ?

 



J'ai tellement ENVIE  de  VIVRE

                             et de pouvoir apprécier la  VIE ...



Mais je suis à la limite de m'écrouler...
Pire qu'avant l'hospitalisation ...



ALORS  ???


Je me sens comme un oiseau en cage, une cage plombée, mais je ne peux m'en envoler, ce serait pire alors résister,

                      lutter et espérer !!!


En gros "Je me maintiens en vie "

Au fil des jours et des mois, je n'ai ressenti aucun mieux, je me perdais davantage
en travaillant sur moi, énormément, non, je peux vous assurer que pour moi ce n'était pas une maison de repos...des pages et des pages d'écriture à travailler sur moi,

Mais les envies de mort étaient présentes tous les jours, alors, normalement protégée, aller voir le soignants, mais il faut pouvoir faire la démarche, et il arrive que le mur est là,



Alors droit dans le mur...

 


Au bout de 4 mois j'ai fini en réanimation pendant 2 jours, mise en hospitalisation d'office à la demande d'un tiers,  mais avec mon accord, même si celà m'a fait mal,
car la clinique ne voulait plus de moi, puisque des patients m'avaient procuré des médicaments....




Et puis 10 jours en hôpital psychiatrique !!!


 

Vous voulez savoir ce que je pense :

et bien je me suis sentie plus dans mon élément à l'hôpital, où pourtant certains malades ont des pathologies lourdes, mais là, il n'y avait pas de jugement...et la souffrance et misère humaine était plus palpable !

Ce n'est qu'un petit bout de vie que je vous livre....mais surtout sachez, que ces personnes hospitalisées, aux maladies diverses, allant de la dépression, à toutes sortesde maladies "mentales" apportent quelque chose humainement, et de voir des jeunes en souffrance, celà est terrible, et vous savez, il y en a !!!


(à suivre)


Katefannay...Katelemonde


 

Repost 0
Published by katefannay - dans textes personnels
commenter cet article
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 18:19


Folies destructrices mise à bas ...

                    ASSEZ
de boucheries !

                                          La VIE ...




Osons nous nous insurger

Osons dire non....

                         Crions, hurlons, faisons nous entendre !
                                         Nous leur devons.....à toutes et à tous ...

 


"Se rebeller est juste,

désobéir est un devoir,

agir est nécessaire!"


- Oscar Wilde -

 


Vivre un monde de paix
un monde de liberté
un monde de tolérance

                       
                                  Je veux y croire


Un jour
                Nos folies destructrices mise à bas

Un jour

 

Nous avons laissé faire
Osons nous insurger
Osons dire non

                            Je dis       NON

ASSEZ
                                      

                Hurler sa douleur
                Hurler les crimes

                Les douleurs d'enfants

                 Pleurs de mères
                 Pères emprisonnés
                 Pères assassinés
                 Pères, femmes enfants amputés


Orphelins pour la vie
Coeurs ouverts

               Meurtris à jamais


Sang répandu
Flaques puantes    visqueuses


Responsabilité inavouée
Atroce   partagée mais enfouie

            
             Bonheur fragile


Fracturé    inexistant
Bonheur de papier
bonheur de misère
bonheur de galère

 

 

Bébés mis au monde
Seuls   privés d'amour
de baisers   de caresses
Bébés abandonnés
Bébés tués
Bébés affamés

 


                   Enfants multicolores à aimer
                   Un bouquet de coeurs d'amour
                   De rires, de larmes

            

                   Enfants meurtis   exploités
                   Enfants aux regards emplis de soif d'amour
                   De douleur d'incompréhension
                   En quête de bonheur

 

Le bonheur 

                        ils ne connaissent pas


Notre terre 
Monde d'enfants en devenir
Avec ou sans avenir
Elle tourne, tourne


                       Terre de paix
                                Terre de tolérance
                                            Terre d'Amour

 

Devenue

 

                       Terre à l'envers
                               Terre de guerre
                                      Terre de misère


                       Terre de galère

 


Manège de l'enfer
Pantins mis à terre
Ecartelés

 

              Pauvre terre

                         Pauvres mômes, 
                                     Pauvres mères,
                                                  Pauvres pères,

                                    Pauvres nous,



Katelemonde...katafannay


Repost 0
Published by katefannay - dans textes personnels
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 23:07


 Tellement peu de personnes
savent écouter,
entendre !



Chacun ramène aussitôt tout à soi

MOI JE

 
Alors tu te tais,
Puisque ça ne sert à rien !
Je crois que l'humain est ainsi fait !


Il y a les êtres d'exception
Comme certains
Mais il y a la meute !!!


               Et tu te dis
               Rien à attendre d'eux !
               Et seule,
               Tu te comprends



               Pourquoi vouloir être entendue ?
               Pour exister ?
               Sans doute...



JE SUIS .... DONC JE VIS !


Pourquoi se faire     MAL...TRES MAL

SE MUTILER ?




Pour se sentir exister
Mais peu importe les autres
Ils ne voient pas
N'entendent pas


               Pas leur faute
               On leur a pas appris !


               Et beaucoup ne fonctionnent
               Qu'avec ce qu'on leur a appris


                                  HELAS !!!


C'est ainsi !


MERCI à ceux qui ont ce PLUS !




Et mes cicatrices, ben oui,
                                 elles sont là,
Je les caresse tous les jours
Car elles sont un peu douloureuses,
Mais elles ne me rappellent pas spécialement
                                  ces moments de souffrance,
Car elle est tellement présente
                                                   
                                    qu'elle ne se limite pas à ces brûlures !



Lorsque je me scarifie, c'est pour me faire mal
                                                                   et laisser des traces
N'ayant pu parler ou voulu parler et avoir eu
                                                                   un manque d'écoute !!!


Et je cherche la douleur, bien sûr,
Alors mon bras entier en est couvert,

                                                 De haut en bas !!!




Et puis les brûlures de cigarettes,
                                      c'est autre chose,                     
Le plaisir et la douleur
Intense au début,          
                                      appuyer et ne plus sentir,
                                                                                            
Et recommencer jusqu'à la
                                      fin de la cigarette...
                                      là c'est plus fort et plus dur,




                         Mais à ces moments 
                         Je me sens tellement mal
                         Que je veux me prouver
                         Que la douleur physique n'est rien 
                                                     En comparaison de ce que 
                                                                                je ressens





et c'est vrai

une bagatelle

 


Et puis, elles font partie de moi,
                                        je suis un peu mazo,                
                                        je l'avoue,
Un peu "crazy",
          Un peu plein de choses....

 

Mais              c'est MOI
Et c'est tout





Non, je ne me ferai plus mal
                                 volontairement,
Je veux essayer d'aimer mon corps,



MAIS


                  En regardant toutes ces cicatrices,
                  J'éprouve de l'amour pour ce bras,
                  Pour ces cicatrices, ces plaies,
                  Preuves de ma souffrance !!!

Et je le hais en même temps





Je suis PATHETIQUE,


Il va peut-être
Falloir que je me remue      
      

                                ZUT  alors !!!



                               Oh cette foutue culpabilité
                               Je plaide la culpabilité


                               Coupable de n'être pas coupable
                               Pas coupable d'être coupable





Katelemonde

Repost 0
Published by katefannay - dans textes personnels
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 07:28

A vous !

les hommes, les maris, les compagnons, les fils les frères...
ou ceux que nous aurions voulu avoir !


On ne vous dira jamais assez merci
                                                Pour votre soutien !
Nous           celles qui avons la chance
De vous avoir à nos côtés



VOUS
Qui nous accompagnez tout au long
                                               De ces épreuves



VOUS
Qui vous occupez de nos enfants
Quand nous sombrons



VOUS
Qui souffrez de nous voir ainsi
Partir dans des méandres 
                                     Indescriptibles



VOUS
Que l'on fait souffrir



VOUS
Qui acceptez qui comprenez
Qui nous ramassez



VOUS
Qui nous voyez nous envoler vers
                                     Nos folies destructrices

Sachez que vous avez le droit de dire parfois
                                     Ca suffit
 

Je n'en peux plus    marre
Aidez-moi



Qu'il est dur ce chemin
                                  Que vous suivez à nos côtés
Mais qu'il est bon de se savoir 
                                  Aimée et soutenue ....



Vous êtes des êtres extraordinaires
Nous vous aimons et ne
                              vous abandonnerons pas



Merci


Il n'y a pas de mots....

 


Katelemonde





Le travail des mères,
c'est de protéger les enfants de la noire humeur des pères.
Et les pères
Leur travail est, je crois, de même nature :
ils sont là pour garder les enfants de la trop vive folie des mères.

Christian Bobin






Repost 0
Published by katefannay - dans textes personnels
commenter cet article
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 22:29


J'ai mis le CD dans le lecteur, quelle paressse, il n'attendait que ça ....
J'ai attrappé la télécommande, sans déranger Nalah,
ma p'tite chatte noire et blanche endormie près de moi.

J'ai appuyé sur la touche....
la lumière s'est posée sur un coin du mur, un murmure,
des chants d'oiseaux, une voix d'homme,
des sons, puis sa voix

 



"si j'étais un oiseau je volerais haut dans les cieux
Si j'étais un oisillon, une colombe, ou un phenix,
je traverserais des rivières et des montages, des océans
Peut-être à ce moment-là,
je parviendrais à oublier
mes peines..."

 



Un voyage, voyage intérieur
au fond de mon être
Je ferme les yeux

J'imagine un monde bleu fait de bulles de savon
J'imagine un monde rose de champs de bébés
Bébés de toutes les couleurs





Bébés jaunes, tournesols,
Bébés blancs de l'instant,
Bébés rouges de l'Amour,
 Bébés noirs de l'espoir
Bébés bleus du désert
Bébés verts
Des champs de coquelicots


Bébés colombes
Bébés de paix
Bébés sans bombes

Bébés d'Amour
des champs de rires


Bébés   
assez de souffrir
Assez de bourreaux


Petites mains tendues
Petits coeurs d'Amour


Bébés colombes
Explosent les bombes




Champs de tournesols,
 de coquelicots

sans sang
ni tombes

Bébés colombes



Katelemonde


Repost 0
Published by katefannay - dans textes personnels
commenter cet article
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 21:24


Ne pas m'empêcher d'écrire  
                                               JAMAIS




Ce droit de coucher mes souffrances   
                                         mes joies  
                                               mes angoisses

Mes délires 
Mes coups de gueule  
Mes coups de coeur


               M'exprimer sur le papier
                    Feuille dérobée
                    Feuille envolée
                    Feuille complice


La solitude qui me berce
M'enveloppe
            Jamais trahie


Les autres ne sont que
                               des pions
Sur l'échiquier de ma vie


NON     Pas femme commune   
                  Pas femme au rabais

Femme du Monde 
Rebelle dans l'âme


Ne pas laisser faire


Un jour peut-être
Si nous ne sommes pas rattrapés
                                     par nos folies destructrices


Un jour
Maintenant


Dire  
Crier  
Hurler


Douleurs d'enfants
Pleurs des mères


               Meurtres  
               Assassinats
                          toujours perpétrés


               Sang répandu formant
                                            des flaques puantes
               Fleuves de lave
                                            de larmes de sang
                                            entraînant des cadavres


Rivières ensanglantées
Alimentant ces fleuves


Sang de la terre
Sang de ses enfants  
                    à jamais engloutis


               Les mers
               Les océans
                            devenus le sang du monde
                            nourrissant des monstres
                                                                 de pouvoir


               La terre exangue
               Désert à jamais devenue
               Pierres de mort
               Rocs de pierre


La mort


Empreinte définitive
De leurs décisions infâmes
De leurs crimes


               La Haine ou l'Amour
                   Qu'est devenue l'Humanité


Responsabilité inavouée 
Atroce  
Partagée  
mais
Enfouie



HONTE sur eux,
honte sur nous

 



Katelemonde


Repost 0
Published by katefannay - dans textes personnels
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de katelemonde
  • Le blog de katelemonde
  • : Parler de sujets de société, de l'intolérance, des atteintes aux droits de l'Homme, de la liberté, des enfants, de la souffrance, de la Vie tout simplement, mais également de poésie, d'écrits personnels, de musique, de théâtre, de créations en tout genre, etc...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

"Kate le monde" est un blog destiné à parler de sujets de société qui me tiennent à coeur,  mais également parler de poésie, de musique, de théâtre, de créations en tout genre, etc....
J'y mettrai également de mes textes et poésies en toute modestie, et des photos prises au fil de mes balades...des coups de coeur et des coups d'essai !.......à suivre....

Recherche

Toutleloiret

Ma musique


Découvrez Jeff Buckley!