Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 19:48


Etre libre là où vous êtes



Un enseignement donné par Thây au centre correctionnel de Maryland, Etats-Unis, le 16 octobre 1999.Traduit de l’anglais par Nguyên van Thông. Révisé par Evelyne Culot.


© Village des Pruniers 6/2000

 


 



Chers amis,

C’est un poème que j’ai écrit pendant la guerre du Vietnam. Il parle de la colère.
J’aimerais demander à sœur Chân Không de vous le chanter car il a été mis en musique par Betsy Rose, une chanteuse pratiquant le zen. J’avais écrit ce poème après que la ville de Bên Tre qui est la ville natale de sœur Chân Không ait été bombardée par l’aviation américaine. Un officier américain a décidé de la bombarder et de la détruire à cause de la présence de cinq ou six guérillas dans cette ville. Cet officier a déclaré plus tard qu’il a voulu la bombarder et la détruire pour la sauver des communistes.

J’étais en colère ; ce n’était pas seulement la colère d’une personne mais celle d’une nation entière.

 



Je tiens mon visage à deux mains


Non, je ne pleure pas
Je tiens mon visage à deux mains
Pour réchauffer ma solitude
Deux mains protégeant
Deux mains nourrissant
Deux mains empêchant mon âme
de me laisser en colère.

Thich Nhat Hanh

 

 



C’est un poème sur la colère.
La colère est une sorte d’énergie qui vous fait souffrir
et qui fait souffrir les personnes autour de vous.
En tant que moine, ma pratique est que quand je suis en colère,
je dois prendre soin de ma colère.

Vous ne devez pas laisser la colère vous détruire,
vous faire souffrir.
 
Il y a quelque chose que vous pouvez faire
pour vous soulager en prenant soin de cette colère.

Alors vous pourrez vivre avec beaucoup de joie.

  



L’ENERGIE LIBERATRICE


Ma pratique est de retourner à ma respiration pour pouvoir repérer la colère qui est en moi. Vous remarquez en premier lieu une énergie que vous appelez la colère. On a besoin d’une autre sorte d’énergie pour prendre soin de notre colère et nous devons inviter cette énergie à être là pour faire ce travail. Cette deuxième sorte d’énergie est appelée l’énergie de la pleine conscience. En chacun de nous existe la graine de pleine conscience et si nous savons comment toucher cette graine en nous, nous pourrons générer cette énergie de la pleine conscience et l’utiliser pour prendre soin de la colère. (.....)

 
http://www.buddhaline.net/spip.php?auteur18

Etre libre là où vous êtes
par Thich Nhat Hanh

  

 

Repost 0
Published by katefannay - dans Littérature
commenter cet article
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 20:56


Jonathan Livingston
le goéland



Il veut voler plus vite et plus haut,
Découvrir le monde,
Sortir des habitudes de son clan.

Il découvre comment voler
Plus vite et plus haut.


Il est alors banni car il est différent
Et ne suit pas les règles du clan.

Il voulait seulement partager
Ses découvertes merveilleuses.


Il part pour toujours.




 



A la fin de sa vie commence une autre vie.

C'est alors qu'il rencontre le Maître Tchaiang qui lui enseigne tout ce qu'il voulait savoir, et bien plus :


«La vitesse parfaite,
C'est l'omniprésence.»


«L'espace et le temps
N'ont pas de véritable réalité.»


«Pour voler avec la rapidité de la pensée
Et se rendre en tous lieux
Présent, passé ou futur,
Il est indispensable de commencer
Par être convaincu qu'on est déjà arrivé.»


Jonathan apprend alors
A se rendre dans des endroits 
A la vitesse de la pensée...


«Je suis la parfaite expression
De la liberté,
Ici et en tout instant.»
Se répète alors Jonathan.




... Mais l'exercice n'est pas facile. Tchaiang l'aide :


«Voler n'est pas une question de foi.
Tu as besoin de comprendre ce que tu fais
Et certaines choses qui ont trait à l'invisible,
Ce qui revient au même.»

«Je suis réellement une idée pure !»


Ça marche... mais Jonathan
Se retrouve dans une caverne.
Ce n'était pas son but de voyage avec la pensée.


«Peut-être avais-tu dans ta pensée
Des murs, penses-y bien.
Tout est phénomène d'attraction :
Où que se pose ta pensée,
Ton corps s'applique à la suivre.
Maintenant,
Pense à ton plus grand rêve et vas-y.»



Jonathan vole très très haut...
Dans les étoiles, c'était son rêve.

Il a compris la force de la pensée.

«Le corps n'est rien d'autre que l'incarnation de la pensée.


Tant d'Amour entre dans le seul fait de donner,
Dans l'action de partager le meilleur de soi-même
Avec quelqu'un qui s'efforce d'apprendre.


Pense à donner,
Pense Amour.


Tu es né pour être un Maître,
Pour apporter la vérité à ceux qui luttent
Pour reculer leurs limites.
Il est de toute première importance
Que tu transmettes ce que tu as trouvé toi-même,
Comme un présent offert à ceux qui sauront l'accepter.


Continue toujours dans la voie de l'Amour...»


Jonathan pardonne aux siens de l'avoir banni
Car il comprend ce geste.
Il retourne vers eux
Pour leur enseigner ses connaissances.




«Vous avez la liberté d'être vous-même, immédiatement,
D'aller toujours plus haut, à l'infini.»


Richard Bach

Repost 0
Published by katefannay - dans Littérature
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de katelemonde
  • Le blog de katelemonde
  • : Parler de sujets de société, de l'intolérance, des atteintes aux droits de l'Homme, de la liberté, des enfants, de la souffrance, de la Vie tout simplement, mais également de poésie, d'écrits personnels, de musique, de théâtre, de créations en tout genre, etc...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

"Kate le monde" est un blog destiné à parler de sujets de société qui me tiennent à coeur,  mais également parler de poésie, de musique, de théâtre, de créations en tout genre, etc....
J'y mettrai également de mes textes et poésies en toute modestie, et des photos prises au fil de mes balades...des coups de coeur et des coups d'essai !.......à suivre....

Recherche

Toutleloiret

Ma musique


Découvrez Jeff Buckley!